Pour être zen au quotidien, la première chose à faire est de ne pas devenir entrepreneur. Parce que vouloir être entrepreneur c’est vouloir être libre. Libre de créer une entreprise à son image ou telle que l’on a imaginée. C’est pourquoi l’on est toujours très exigeant quand on entreprend. Pourtant on ne sait pas à l’avance les épreuves qui nous attendent, ni les compétences qu’il nous faudra acquérir pour atteindre nos objectifs. Donc mon premier conseil est de ne pas être entrepreneur pour être zen.

Vous êtes entrepreneur ou entrepreneure ? Alors il est sans doute déjà trop tard. Mais je ne vais pas vous abandonner pour autant. Voici les trois habitudes qu’il est urgent d’adopter pour devenir un entrepreneur zen au quotidien.

1. Faire une liste de ses réussites

Pourquoi créer une liste de ses réussites ? Parce que l’état d’esprit, ou le mindset comme il est à la mode de le dire, fait votre force ou votre faiblesse. Un bon état d’esprit peut s’entretenir pour rester motiver dans les moments de difficulté. Et il y aura des moments difficiles.

une liste contre le syndrome de l'imposteur

Pour survivre à la traversée du désert de l’entrepreneur

Vous avez sans doute entendu parler de la « traversée du désert » ? Dans le domaine de l’entrepreneuriat, cette expression fait référence à une période où le créateur d’entreprise va se sentir en échec et aura parfois envie d’abandonner. Même les plus grandes personnalités ont vécu ces passages à vide, comme Winston Churchill ou Charles de Gaulle par exemple.

Pour combattre le syndrome de l’imposteur

Est-ce que je suis légitime pour proposer ce type de services ? Le syndrome de l’imposteur est donc un sentiment d’imposture qui provoque beaucoup d’anxiété. En effet, à ces moments de perte de confiance en soi s’ajoute la peur que les autres découvrent notre supposée incompétence. Le syndrome de l’imposteur est si fréquent que je suppose que c’est une étape naturelle de la création d’entreprise.

Pour entretenir votre envie d’entreprendre

Vos réussites ne sont pas le fruit du hasard. La chance est une opportunité que vous avez su saisir. Se sentir chanceux ou malchanceux est aussi un état d’esprit. Faites la liste de vos réussites pour entretenir votre envie d’entreprendre :

  • tous les projets que vous avez menés à terme,
  • les défis que vous avez su relever,
  • les changements que vous avez su opérer dans votre vie.

Mettez à jour cette liste et lisez-la régulièrement. Voici une première bonne habitude urgente à prendre.

2. Limiter son utilisation des réseaux sociaux

Je ne cherche pas à opposer les réseaux sociaux au SEO. En effet, rédiger des articles pour optimiser votre site et attirer des visiteurs grâce au référencement naturel est une bonne stratégie sur le long terme. À court terme, les plateformes comme Facebook, LinkedIn, Twitter ou Instagram sont des espaces de diffusion, pour partager vos articles et pour booster votre visibilité. Alors, pourquoi limiter votre présence sur les réseaux sociaux ?

Espionner ses concurrents sur les réseaux sociaux

Pour arrêter de se comparer à ses concurrents

Il n’y a sans doute rien de moins productif que de se comparer à ses concurrents. Bien sûr, nous avons tous la curiosité de regarder ce que font les autres. Mais nous pouvons nous sentir tout petits à côté de certains qui ont l’air de tellement bien mieux réussir que nous. Cela peut même nous amener à nous dévaloriser. C’est parce que nous observons un résultat sans voir toutes les étapes préalables, les débuts hésitants et les mois d’efforts pour en arriver là.

Pour prendre soin de sa santé mentale

Les réseaux sociaux peuvent être mauvais pour notre santé mentale. Dans certains cas on parle même de dépendance digitale. Une étude menée par une université de Pennsylvanie a conclu que limiter son utilisation des réseaux sociaux à 30 minutes par jour réduit les risques de dépression et de sentiment de solitude.

Pour concentrer son énergie à l’atteinte des objectifs de son entreprise

Utilisez les réseaux sociaux comme un outil au service de votre projet. Ne perdez plus votre énergie et concentrez-vous au contraire sur ce qui vous rapproche de votre objectif. Supprimez les notifications. Cherchez votre propre style, votre propre voix pour une communication qui vous ressemble. Quoi de mieux qu’une communication authentique pour se différencier de ses concurrents ?

Voici donc la seconde habitude à prendre très vite. Mais si à la suite d’une perte spatio-temporelle, vous vous voyez faire défiler des posts Facebook, c’est peut-être qu’il est temps de faire une pause.

3. Prendre des pauses régulières pour devenir un entrepreneur zen

Pour réussir, il faut beaucoup travailler, persévérer devant les difficultés et ne pas trop s’écouter même si cela devient douloureux. Pour faire un burn-out aussi. L’une des premières motivations de devenir entrepreneur n’est pas de souffrir pour réussir, mais de se sentir libre, de vivre mieux et en accord avec ses valeurs. Pour cela, il est essentiel de s’accorder des pauses régulières.

se reposer pour être zen

Pour recharger ses batteries

Recharger ses batteries signifie se ressourcer, faire le plein d’énergie pour ne pas s’épuiser à la tâche. En tant qu’entrepreneur vous êtes également responsable de votre bonne santé. Et cela passe par un bon équilibre entre vie professionnelle et vie personnelle. Quand vous sentez que c’est difficile, aérez-vous la tête. Sortez, allez voir des amis, mangez au restaurant, allez faire la fête, oubliez votre entreprise et faites-vous plaisir.

Pour retrouver l’inspiration créatrice

Retrouver l’inspiration créatrice c’est se souvenir des raisons pour lesquelles nous avons décidé de nous lancer dans l’entrepreneuriat. L’une des plus grandes difficultés quand on est entrepreneur est d’avoir une vision à long terme de l’avenir de son entreprise et un programme très précis des jours à venir. Une bonne organisation est utile pour faire vivre une entreprise. Conserver son inspiration c’est aussi savoir dans quelle direction développer son entreprise.

Devenir un entrepreneur zen en 3 étapes

Pour réapprendre à prendre son temps

Je n’ai pas le temps d’écrire. C’est une phrase que j’entends souvent et que je comprends. Prendre son temps quand on est entrepreneur est souvent un luxe. J’ai d’ailleurs écrit un article sur la gestion du temps des entrepreneurs. On ne sait pas à l’avance de quelles compétences nous aurons besoin quand nous lançons une entreprise. Se faire aider ou se faire accompagner c’est aussi gagner du temps. Parce que le temps d’un entrepreneur est effectivement précieux. Alors, si vous cherchez un accompagnement personnalisé pour apprendre à écrire vos futurs articles de blog, contactez-moi à l’adresse gladys.chanussot@active-ton-site.com.

Prévoir des moments de pause et de détente est donc ma troisième et dernière habitude pour devenir un entrepreneur zen.

Nous arrivons à la fin de cet article que j’ai écrit dans le cadre d’un évènement organisé par le blogueur Olivier Roland. Il s’agit de ce qu’on appelle un carnaval d’articles. Je vous invite dans ce cadre à découvrir plus de 40 citations zen. L’intérêt de participer à un carnaval d’articles est de recevoir des liens retours vers son site internet, les fameux backlinks. Les backlinks sont importants en SEO parce qu’ils fonctionnent comme des preuves sociales pour Google.

À votre tour maintenant : partagez en commentaire votre meilleure habitude pour mettre un peu de zénitude dans votre vie.

Le SEO vous intéresse ? Que savez-vous des mots clés de longue traîne ?

Tout comprendre des mots clés de longue traîne pour améliorer son SEO.

Comprendre l'utilité des longue traine en SEO