Sélectionner une page

Google n’est pas un État, même si son bénéfice dépasse le PIB de certains pays. Google n’est pas non plus la police d’Internet, même si sa position de leader lui permet de dicter les bonnes pratiques pour être bien référencé. Google est surtout une entreprise américaine qui a su se différencier de ses concurrents en fournissant un service de meilleure qualité.

La pertinence des contenus reste donc sa priorité, quitte à supprimer des résultats du moteur de recherche certains contenus. Sur quels critères Google décide-t-il de supprimer un contenu ? Danny Sullivan, porte-parole de Google auprès des experts SEO, a récemment expliqué deux de ces principaux critères. Je vous explique dans cet article pourquoi certains contenus sont supprimés par Google.

La protection des usagers comme critère de suppression d’un contenu

La protection des données personnelles et des usagers est un critère de suppression de contenu pour Google. Votre nom, votre adresse IP, votre photo sont des exemples de données personnelles. Parfois vous acceptez de les partager, sur les réseaux sociaux notamment. Mais souhaiteriez-vous faire connaitre votre numéro de compte en banque, votre dossier médical ou certaines de vos photos et vidéos ?

En théorie, depuis le 25 mai 2018, toutes les entreprises sont soumises au respect de la loi RGPD qui garantit la protection des données personnelles de toute personne basée sur le territoire de l’Union européenne. En pratique, Google permet aux internautes de demander la suppression d’un contenu si celui-ci diffuse une information personnelle qui peut entrainer un préjudice personnel, comme une mauvaise réputation par exemple.

Internet est un outil formidable, mais qui demande une utilisation raisonnée. Pour ceux qui n’ont pas grandi avec Internet et même pour les autres, vous pouvez retrouver des conseils de bonnes utilisations d’Internet sur le site de la CNIL.

Google aussi doit se conformer à la loi

Contenus trompeurs ou activités illégales, le respect des lois est un sujet pris très au sérieux par Google. L’entreprise n’est ni un État ni un service régalien, pourtant le sujet est important. En effet, que nous en ayons conscience ou pas, nous faisons naturellement confiance à Google. La preuve en est que les internautes cliquent en priorité sur les trois premiers résultats proposés sur le SERP (la page de résultats). Ils ne cherchent pas vraiment à confronter les réponses et s’aventurent rarement sur la seconde page de résultats.

Imaginons maintenant que Google nous propose dans ses premiers résultats, un site malveillant. Imaginons encore qu’avec une certaine naïveté ou une simple méconnaissance de certaines pratiques, nous devenions les victimes de ce site arnaqueur et que nous perdions de l’argent par exemple. À votre avis, après une ou deux expériences de ce genre, comment évoluerait notre relation avec Google ? Elle serait sans doute bien différente.

Danny Sullivan explique comment signaler à Google les contenus qui doivent être supprimés.

Comment permettre l’usage de la liberté d’expression chère aux internautes tout en limitant la visibilité des activités malhonnêtes ?

Comme l’explique Danny Sullivan, « Google compte sur les personnes et les autorités pour signaler les contenus qui pourraient devoir être supprimés pour des raisons juridiques. » Effectivement, Google donne la possibilité aux internautes de signaler les sites ou les contenus qui semblent enfreindre la loi. Pour cela, il suffit de renseigner un formulaire de suppression de contenu de Google. Si le moteur de recherche reçoit ainsi plusieurs signalements pour un même site, il pourra décider de minimiser sa visibilité ou de le bloquer. Dans ce cas, le propriétaire du site en sera informé via sa Search Console.

Eviter les mauvaises pratiques pour bien référencer son site

Le Black Hat SEO est une expression utilisée pour désigner des pratiques déconseillées ou interdites par Google pour booster sa visibilité. Ces pratiques évoluent en fonction des réponses techniques que leur opposent les moteurs de recherche. Si l’on peut être tenté par la perspective de résultats rapides, le risque d’être sanctionné par Google est réel.

La confiance est un élément central en marketing digital, comme en référencement naturel. Obtenir et conserver la confiance des internautes est une priorité pour Google. Obtenir et conserver la confiance de ses prospects et de ses clients, doit être une priorité pour une entreprise qui souhaite développer sa notoriété sur Internet.

Il existe plusieurs leviers pour gagner en visibilité. Le White Hat SEO regroupe l’ensemble de ces bonnes pratiques. La première règle et sans doute la plus évidente pour bien référencer son site est de proposer un contenu de qualité. Le contenu de votre site en fait sa richesse. Considérez-le comme un investissement à long terme.

Vous souhaitez développer votre visibilité sur Internet ? Contactez-moi à l’adresse gladys.chanussot@active-ton-site.com

Retrouvez mes 5 conseils pour attirer naturellement un trafic qualifié sur votre site internet.